Réflexions sur le webdesign, les nouvelles technologies, la vie ...

Webdesigner : un métier d’avenir ?

1289071334_tabletGrâce à l’article de fran6art sur le Paris Web 2010, j’ai pu voir sa présentation, très intéressante et qui pose une bonne question : quel avenir pour le métier de Webdesigner ? Francis Chouquet pose là la vraie question : est ce qu’un webdesigner doit savoir coder ? Je dois avouer avoir rencontré des graphistes qui refusaient de produire la moindre ligne de code. Leur argument était qu’il existe des intégrateurs pour ça. A quoi je répondais, qu’il est impossible de faire une maquette si l’on ne connait pas les inconvénients et toutes possibilités qu’offrent le support final, c’est à dire les CSS et le HTML.

Je dois dire que dans toutes les entreprises que j’ai côtoyé, on recrutait plutôt des couteaux suisses que des graphistes purs et durs. La phrase qui m’a particulièrement marqué mais qui n’est pas fausse : « Pondre une maquette Photoshop, c’est à la portée de n’importe quel graphiste, mais faire la même chose en HTML + CSS c’est une autre paire de manche ». C’est vrai, mais ce n’est pas vraiment le même métier, ni ce que l’on enseigne dans les écoles. Ça me rappelle, au début de ma carrière, que l’on recrutait des Webmaster, car ils savaient tout faire, puis est apparu les normes et les CSS, les distinguos entre le graphisme et le code sont apparus, entre les designers les intégrateurs et les développeurs … Mais la réalité est que quelqu’un de multi-tâches à plus de chances de décrocher un job qu’un webdesigner qui ne code pas.

Pas de commentaire pour “Webdesigner : un métier d’avenir ?”

Ajouter un commentaire

Combien font 5 + 2 ?
Please leave these two fields as-is: