Réflexions sur le webdesign, les nouvelles technologies, la vie ...

SPAM : SPiced hAM

SPAMEn cherchant de nouvelles bonnes pratiques, encore et toujours, pour le e-mailing, je suis tombé sur la genèse du mot SPAM. On me demande d’être de plus en plus performant, en matière de délivrabilité, mais on oublie d’où vient ce mot qui nous torture l’esprit et qui est source de bien de soucis (surtout dans les équipes marketing). A ma grande surprise, c’est aux fabuleux Monty Python que l’on doit ce mot, qu’ils répètent dans un sketch … SPAM est l’acronyme de Shoulder of Pork and hAM (épaule de porc et jambon), ou Spiced Pork and hAM (porc épicé et jambon), Spiced Pork And Meat, SPiced hAM. Ce sketch parodiait une publicité radiophonique pour le SPAM, pendant laquelle le terme était répété inlassablement au point de perturber la conversation des autres acteurs. En grand FAN je me devais de poster cette vidéo.



Ainsi que quelques liens, sur quelques bonne pratiques du e-mailing :

Bonne lecture, bon e-mailing (sans spam).

Newsletter : passer le filtre anti-spam

1248870104_news_subscribeCette article est le début d’une série que je vais consacrer à la conception de Newsletter.
S’il est devenu indispensable à une démarche marketing professionnelle l’emailing est un piège pour tout webdesigner / développeur. Aux problèmes de design, viennent s’ajouter ceux de portabilité entre les webmails et les différents outils de messagerie, de déliverabilité, des filtres anti spam, etc.
Autant d’écueils inimaginables avant que votre fameux mail arrive en boite, et ne soit lu.

Vous avez designé une superbe newsletter, avec des belles images et un message attractif, mais comment faire pour que votre email ne soit considéré comme spam ?
Arkantos Consulting en partenariat avec Cibleweb nous livre les conclusions d’une étude sur 25 millions d’adresses mails. Voici donc le résultat de cette étude, afin que votre email puisse atteindre le destinataire ciblé sans être jetée automatiquement aux oubliettes. En revanche, nous n’aborderons pas ici les considérations liées aux différences d’affichage entre les nombreux clients de messagerie.

Les erreurs à ne pas commettre :

Lire la suite…