Réflexions sur le webdesign, les nouvelles technologies, la vie ...

Ergonomie web (part.3) la cible

performance2Doit-on se conformer aux modes et aux tendances du web ? Est-ce bénéfique dans tous les cas ? Tout va dépendra du secteur d’activités pour lequel vous travaillez et de la cible que vous visez. Ce qui est est fondamental.
Si vous vous adressez à des professionnels ou au grand public, l’approche graphique et l’ergonomie peut être très différente. Il faut donc s’adapter et ne pas forcément suivre la mode générale, mais bien plutôt cibler la tendance de votre catégorie de visiteurs.

Les choses essentielles à savoir :

  • Lorsque un internaute arrive sur un site web, il accorde en moyenne 8 secondes pour analyser la conformité du site avec l’objet de sa visite. Il doit voir si le site contient bien les informations qu’il est venu y chercher, et rester sur le site. Lire la suite…

Ergonomie web (part.2) la sobriété

binoculars_256Pour que l’ergonomie de la navigation de votre site soit la plus facile possible, il faut faciliter le travail de l’internaute afin qu’il puisse repérer en un coup d’œil les choix qui lui sont possibles.
De la même façon, les liens doivent être très rapidement identifiables pour permettre leur sélection. Le cerveau humain est fait de telle façon (un peu feignant) que si l’information est rapidement repérable, il l’a mémorisera plus durablement. Cela nécessite de gérer intelligemment les menus, les barres de navigation et les liens.

Les menus :

Actuellement les sites web sont construits avec un menu horizontal, en haut des pages, que l’on pourrait appeler « menu principal », complété par des sous-menus verticaux (des rubriques secondaires ou les sous-catégories des rubriques principales). Ce type de présentation a le net avantage de bien délimiter visuellement les éléments du design, et de mettre en évidence les points forts du contenu.
Lire la suite…

Ergonomie web (part.1) l’équilibre

Un site à la fois beau, simple et efficace : c’est l’idéal de tout webdesigner ou développeur. Pour y arriver, il faut être au fait des tendances du design sur le web, maîtriser l’art de l’ergonomie, de l’affordance et de la navigation.
photo-article-ergonomie
La recherche du bon équilibre entre le beau et le bon (pratique et efficace) pourrait être la définition de l’ergonomie appliquée à un site. Cet équilibre est souvent difficile à mettre en œuvre car il nécessite la prise en compte de plusieurs critères et de différents éléments. Un savant mélange entre le contenu (le fond) et la forme, facilité par une navigation optimale entre les différentes informations.

Lorsque nous visitons un site :

  • Sommes-nous déçus par le design ?
  • Perdus dans la navigation ?
  • Nous ne trouvons pas le contenu recherché ?

Un ensemble cohérent et un indicateur d\’une bonne ergonomie :

  • La facilité d’utilisation (architecture du site et navigation simple)
  • L’utilité du site (pertinence des contenus et des services proposés)
  • Le design du site (visuel et charte graphique)

Le juste équilibre entre ses différents points permet d’avoir une ergonomie optimale. Ceci produit une influence positive sur la fidélisation des visiteurs, sur la demande de renseignements (contacts) et sur l’achat en ligne (pour le e-commerce).
Lire la suite…

 Page 3 de 3 « 1  2  3