Réflexions sur le webdesign, les nouvelles technologies, la vie ...

10 choses qu’un Webdesigner doit savoir

1247001022_notebook_acceptLes « 10 choses que chaque Webdesigner (débutant) doit savoir » est un article à l’origine de John Urban librement traduit et adapté par mes soins.
J’ai plusieurs autres choses à rajouter, mais je le ferai plus tard, dans un autre article lié à celui là … en avant !

Dans les nombreux aspects de création d’un site, le Webdesigner joue des rôles multiples, et doit avoir une connaissance approfondie sur la structuration de site.
La plupart des choses que l’on apprend viennent de ses propres expériences dans le travail. Apprendre est un processus graduel, il n’y a pas meilleur école que de commettre des erreurs et d’en tirer des leçons. Dans cet article, nous allons voir un exemple de 10 conseils essentiels pour tout bon Webdesigner.

1/ Optimiser le graphisme pour un chargement plus rapide :

Comment optimiser les images en sélectionnant le bon format de compression, et faire en sorte qu’elles soient aussi légères que possible ? Même si les connexions internet sont de plus en plus rapides, il faut penser aux internautes qui ne sont pas dans les grandes villes, qui ont encore une connexion lente et/ou de vieux modems. Avec l’émergence des technologies mobiles, il faut aussi penser aux utilisateurs qui n’ont pas forcément une large bande (3G), dont les terminaux ne chargeront même pas des images trop lourdes.
Une règle générale est de choisir le bon format de fichier : les images avec des couleurs pleines (en aplat) sont souvent meilleures (poids + qualité) en formats PNG ou GIF, alors que les images type photo, sont meilleures en format JGP. Il y a une petite exception pour les images contenant un dégradé, là il faut faire des tests, entre GIF , PNG et JPG, en mixant qualité d’image et poids du fichier, le résultat peut être meilleur dans tel ou tel format selon l’image, là il n’y a pas de règle, c’est le jugement personnel.
Lire la suite…

Helvetica mon amour

helvetica-posterBon, je sais, le titre est bizarre, mais j’avais envie d’écrire sur le film documentaire de Gary Hustwit. Un clin d’œil à mon ami Vincent, dont la bibliothèque regorge de livres sur la typographie et le graphisme, que je ne manque jamais de feuilleter. C’est lui le premier, à m’avoir parlé de ce film, tout en me montrant son bouquin sur cette même Police de caractère. Cette Font que j’affectionne tant et que je préfère largement à Verdana. Un petit tour sur Wikipedia pour comprendre d’où vient Helvetica, et l’on apprend qu’elle a été créée en 1957 par Max Miedinger, dans la recherche de l’harmonie optique parfaite, qu’elle est devenue incontournable parce qu’une des polices les plus utilisées dans le monde, et qu’elle est la chouchoute de la majorité des graphistes et autres typographes.
Gary Hustwit a rencontré des graphistes et designers, parmi les plus innovants de la scène internationale (Wim Crouwel, Erik Spiekermann, Jonathan Hoefler, Neville Brody, Stefan Sagmeister, Massimo Vignelli, Matthew Carter, etc.). Il les a questionné sur leur utilisation de la typographie, leur méthode de travail et leur processus de création. Ce long-métrage sur la culture visuelle globale et sur la prolifération de l’Helvetica (52 ans déjà), s’interroge sur la façon dont la typo affecte nos vies. Lors des discussions avec ces designers, on comprend mieux leur travail, leur processus de création, et les choix esthétiques qui poussent à l’utilisation de l’Helvetica.
Présent dans le web comme dans la publicité, la psychologie, et de manière générale la communication, le film nous invite à prendre un autre regard sur les milliers de mots que nous voyons chaque jour.

Pour finir, voici le site du film, sur lequel vous pouvez achetez le DVD.
Et le trailer officiel :

 Page 7 de 7  « First  ... « 3  4  5  6  7