Réflexions sur le webdesign, les nouvelles technologies, la vie ...

e-réputation : les français vigilants ?

Suite au sondage publié sur ZDNet.fr, qui fait écho avec mon article sur la cyber-réputation. Leur sondage porte sur diverses questions, qui à mon sens, auraient pu être approfondies.
Facebook comptant 20 millions de connectés en France, 44% des internautes évitent de publier des informations confidentielles ou nuisibles sur le net.
Dans cette première partie du sondage on apprend que 18% ont encore un profil « ouvert » sur Facebook … Quand on voit toute la publicité négative faite là dessus, et la facilité avec laquelle on peut le rendre « privé », je me demande qui sont ces utilisateurs ?

Plus loin on apprend que 19% des hommes publient des infos personnelles / professionnelles mais restent vigilants sur le contenu, contre 14% chez les femmes. Mais 8% des femmes utilisent des pseudonymes ou restreint l’accès contre 4% des hommes.

Dans les tranches d’âges, un tiers des 15/17 et 18/24 ans ne cherche pas l’anonymat mais sont vigilants aux informations qu’ils propagent online. L’entrée dans la vie active et l’usage développer des réseaux sociaux des 18/24 ans, les poussent à protéger les informations les concernant.

Chez les + de 35 ans, la vigilance diminue en même temps que les occasions de partager des informations personnelles ou professionnelles sur le net.

Sans surprise, ceux qui font le plus attention à leur e-réputation sont les cadres, chef d’entreprises, les professions intellectuelles, supérieures, etc.
Les employés / ouvriers n’ont qu’une faible proportion à publier des informations personnelles, mais parce qu’ils n’en ont que peux ou pas l’occasion.
Dans les inactif, étudiants / retraités / etc. on retrouve le plus haut taux de profils anonymes, dû à la présence des 18/24 ans.

Un sondage intéressant, un peu à l’emporte pièce, surtout le résumé de fin, sachant que le sondage a été fait sur un échantillon de 1010 personnes de 15 ans et plus. Ce qui représente pour l’organisme sondeur un échantillon représentatif ….


e-Réputation : 44% des internautes français vigilants avec leurs données privées

SPAM : SPiced hAM

SPAMEn cherchant de nouvelles bonnes pratiques, encore et toujours, pour le e-mailing, je suis tombé sur la genèse du mot SPAM. On me demande d’être de plus en plus performant, en matière de délivrabilité, mais on oublie d’où vient ce mot qui nous torture l’esprit et qui est source de bien de soucis (surtout dans les équipes marketing). A ma grande surprise, c’est aux fabuleux Monty Python que l’on doit ce mot, qu’ils répètent dans un sketch … SPAM est l’acronyme de Shoulder of Pork and hAM (épaule de porc et jambon), ou Spiced Pork and hAM (porc épicé et jambon), Spiced Pork And Meat, SPiced hAM. Ce sketch parodiait une publicité radiophonique pour le SPAM, pendant laquelle le terme était répété inlassablement au point de perturber la conversation des autres acteurs. En grand FAN je me devais de poster cette vidéo.



Ainsi que quelques liens, sur quelques bonne pratiques du e-mailing :

Bonne lecture, bon e-mailing (sans spam).

A boire et à manger

1251039617_CoffecupComme tout bon geek, je carbure à la caféine. Café de Colombie, commerce équitable, etc. Mais bon nombre de nous sont addictes au Coca. Sans sucre, sans produits chimiques, l’idéal pour garder la ligne, l’idéal pour le cholestérol, bref une boisson bénie. Blagues à part, je suis tombé sur une rétrospective de vieilles publicités Coca-cola, sur le site PSDELUXE. C’est vrai que depuis des années, Coca à fait preuve d’innovation et d’audaces dans sa communication pour la boisson pétillante.
On est quand même bien loin de nos pubs d’aujourd’hui, les ours polaires servis à chaque noël, ou de celle (magique) avec le distributeur de bouteilles contenant tout un monde merveilleux et onirique, au service de l’assoifé. Ces affiches sont ancrés dans leur époque, enfin surtout celle des Etats-unis.

Coca-Cola Company à dépenser chaque année des millions dans la publicité. Les publicitaires de Coca cola ont été créatifs et même futuristes dans leurs campagnes. Mais savez-vous à quoi ressemble les pubs Coca-Cola depuis plus de 100 ans ?
Si non, jetez un œil à notre collection de vieilles publicités et affiches Coca-Cola.
Source : psdeluxe.com

Vous découvrirez des petites merveilles du Design de l’époque à laquelle les affiches sont parues. Pour ma part, j’ai découvert que le Coca permettait aux étudiants et à tous ceux qui « travaillent avec les méninges » d’avoir le cerveau clair et l’esprit alerte jusqu’à 23h (!!?), qu’il était bon et aussi rafraichissant (ça c’est plutôt vrai) et avec un « merveilleux arrière-goût » (!!??), et qu’après un bon exercice physique, rien de tel qu’un verre de Coca (surement pour reprendre les kilos perdus).

Ma petite sélection perso :

Lire la suite…

 Page 5 de 7  « First  ... « 3  4  5  6  7 »