Réflexions sur le webdesign, les nouvelles technologies, la vie ...

Flat Design : évolution minimaliste

Emergeant depuis quelque mois, le Flat Design est la nouvelle tendance graphique. Déjà présent dans les interfaces mobiles, il gagne de plus en plus le web. Mais qu’est ce que le Flat Design ?
Il se caractérise par une approche graphique minimaliste (et non pas simpliste), composée de formes géométriques en aplat de couleurs monochromatiques, sur fond contrasté.

Pour les Polices, les « Sans-Sérif » sont utilisées. Dans cet esprit radical, les effets de dégradé, biseau, texture et motif sont bannis. Pour les éléments graphiques et interactifs, comme les icônes et l’interface, les couleurs primaires vives sont privilégiées.

Si des effets de volume ou d’ombre sont présents, ils eux sont aussi faits avec des aplats de couleurs.
Partant de ces fondamentaux, d’autres approches graphiques moins radicales, ont déjà émergées. En ajoutant des gammes de couleurs plus discrètes, voir rétro, en ajoutant de légers dégradés ou des ombres portées, ou en utilisant des textures.


L’opposé du Flat Design :

Ce courant est en opposition avec ce que l’on appelle skeuomorphisme. Ce design privilégie l’aspect réaliste et familier de l’objet, sans forcément être très ergonomique. Souvenez-vous des applications Apple et leur iconographie hyperréaliste. Surement pour rassurer l’utilisateur devant ce monde virtuel et froid. S’opposant au design bien installé depuis quelques années (ex : Web2.0), le Flat Design est une rupture de plus dans l’histoire dans l’Art.
Il s’est largement répandu dans les grandes agences de communication, les leaders en technologies (IOS7, Windows8, Google, etc.) et la culture. Suivant (ou précédant) de près ce courant, la tendance des logos minimalistes a vu le jour. Quelques exemples ici sur themeflash.com ou encore webdesignledger.com.




Si la simplification esthétique est l’intention première, le Flat Design est conceptuel et plus exigeant qu’il n’y parait, du choix typographique au choix des couleurs. Il est complexe dans sa conception, car aucun artifice ne doit venir détourner la fonction de chaque élément. L’affordance n’est plus dans la ressemblance avec quelque chose de réel, mais dans sa compréhension primitive : couleur qui attire l’œil, texte clair qui indique la fonction.

Flat design et Responsive Design :

Oui, le Flat Design est bien adapté au Responsive design. Expression de besoin face aux nouvelles contraintes : vitesse de téléchargement, contenu adapté au support, visibilité, etc. Répondant en tous points aux nouveaux enjeux de la mobilité, ceux-ci eux mêmes dictés par nos besoins en perpétuel évolution, de consommer et d’interagir. Le Responsive Design n’est ni la seule réponse, ni dans sa forme définitive, c’est avant tout un ensemble de solutions, et d’outils technologiques du web. Le « design adaptatif » est l’expression de la mouvance et la perpétuelle évolution qu’est Internet. Devant les mutations culturelles, sociales, économiques et technologiques, nos métiers doivent s’adapter.





Mutation / évolution :

Déjà, un autre mouvement graphique issu du Flat design apparait, le Long Shadow Design. Il repose sur des règles : esthétiques inspiré du Flat Design, et techniques s’adaptant au Responsive Design. Il propose de ramener volume et profondeur à un Flat Design plutôt dépouillé. En allongeant démesurément et sans limite, l’ombre d’un objet graphique. L’ombre est représentée en aplat de couleur, elle est orientée vers la droite de préférence, dans un angle de 45°. Dans la grande communauté du Web Design, nombreux sont ceux déjà séduits par cette tendance. Les grandes marquent s’y mettent aussi, relookant ainsi leurs logos, boutons, icônes et interfaces. Gageons que ce n’est que le début d’une nouvelle mouvance. A suivre …




Ressources :

Générateur de couleurs pour le Flat Design : http://flatuicolors.com/
Kit Flat PSD d’Interface Utilisateur : http://dribbble.com/shots/947782-Freebie-PSD-Flat-UI-Kit
40 packs d’icônes Flat Design : http://magazineduwebdesign.com/icones-flat-design
72 icônes EPS Flat Design : http://blog.shanegraphique.com/72-flat-icons-au-format-eps/
Pour les anglophones :
Les couleurs du Flat Design expliquées : http://designmodo.com/flat-design-colors/
Les principes du Flat Design : http://designmodo.com/flat-design-principles/
Source PSD pour générer des Long Shadow Design : http://graphicburger.com/long-shadow-generator/
Générateur de Long Shadow Design en CSS : http://codepen.io/awesomephant/pen/mAxHz


The Hate Destroyer : le Film

Il y a plusieurs mois, j’ai parler ici d’un teaser du film sur Irmel Mensah-Schramm, une allemande de 65 ans, qui mène un combat personnel sur les graffitis et auto-collants antisémites et homophobes qui polluent le paysage. J’ai eu la surprise de recevoir un mail de Diego Volpi, la boite de prod fotogramma25 qui sort The Hate Destroyer. Il m’invitait à voir le dernier teaser et de le partager à nouveau sur mon blog. Voilà chose faite, en espérant que beaucoup voudront voir ce documentaire.

Le Synopsis :

Irmela Mensah Schramm est une femme de 67 ans qui vit à Berlin. Depuis 1985, elle a été de sortir tous les matins à la recherche d’autocollants ou des graffitis racistes, homophobes et antisémites à gratter et effacer. Tous les outils dont elle a besoin sont dans un sac en tissu blanc avec « Gegen Nazis » (contre les nazies) écrit dessus.
Des croix gammées, croix celtiques, des invocations pour de nouvelles chambres à gaz dédiées aux personnes étrangères sont, désormais, son propre panorama. Irmela est devenue une espèce de catalyseur de haine et, en même temps, un accumulateur de haine.Après avoir vaincu un cancer du sein qui lui a pris plus de trois années de sa vie, sa vie a changé et c’est transformé en une sorte de mission.
Aujourd’hui, c’est sa seule raison de vivre, au détriment de ses amis et de proches. Seul, avec son sentiment d’être inadapté, Irmela a besoin de nettoyer le monde. Ce monde qui a refusé son amour, ce monde dans lequel elle n’a jamais trouvé son propre espace.
Grâce au reportage à la première personne, le film montre les vulnérabilités d’un personnage qui oscille entre les moments de grande sensibilité et des épisodes de colère profonde contre tout ce que le temps n’a pas effacé.

Le teaser :

The Hate Destroyer – TEASER from Fotogramma25 on Vimeo.

Le site du Film : http://www.thehatedestroyer.com

Une fresque : 400 Galaxy Note2

Plusieurs possesseurs du Galaxy Note2 l’utilisent pour dessiner, Youtube regorge de vidéos surprenantes de créativité.
Leonardo Da Vinci
Marilyn Monroe
Face de Lion
L’artiste Mambo exploite les possibilités de l’appli S Note et du stylet S-pen. Belle promo pour le Note 2 ! Interview de Mambo ici


La vidéo ici :

 Page 1 de 22  1  2  3  4  5 » ...  Last »